(AGENPARL) – FRANCE, gio 17 giugno 2021

Cheick Saidou / agriculture.gouv.fr

Vente directe ou cueillette libre, Jérôme et Céline Denécheau aiment accueillir les consommateurs sur leur exploitation. Passionnés de végétal, ils proposent un large choix de fruits et légumes, mais aussi des plants qu’ils produisent eux-mêmes. Installée dans le Maine-et-Loire, l’exploitation Horti-passion est référencée sur la plateforme de vente directe « Frais et local ».

« En 2008, nous avons eu l’opportunité de racheter les terres de mon grand-père. Passionnés par le végétal, nous avons décidé de développer deux activités : le maraîchage et l’horticulture, le tout en vente directe », explique Jérôme Denécheau. Sur les 2 hectares, ils construisent 1 500 m² de serres destinées à la production de plants et exploitent le reste des terres en maraîchage. L’ensemble des productions est vendu sur l’exploitation en cueillette libre et vente directe.

À chaque saison, récolter ce que la nature offre

Dans les jardins de l’exploitation, les visiteurs s’activent entre les fraisiers suspendus, les rangs d’aubergines zébrées ou de pommes de terre nouvelles pour récolter les fruits et légumes du moment.

« Avec la cueillette libre, le consommateur vient ici pour se réapproprier le contenu de son assiette. Il veut voir comment poussent les plantes, dans quel environnement, afin de mieux comprendre les saisons et prendre conscience que tout n’est pas forcément disponible toute l’année », expliquent Jérôme et Céline Denécheau.

Le plaisir du potager avec des plants de qualité

Dans les serres, se succèdent les rangs de fleurs et de plantes aromatiques : le basilic, l’estragon, l’immortelle d’Italie « Helichrysum » qui rappelle le curry. Autant d’invitations à cuisiner avec des produits frais, locaux et de saison.

« Nous produisons nous-mêmes nos plants de légumes, de fruits et de fleurs afin de garantir aux jardiniers la meilleure qualité. Nous proposons une grande diversité de végétaux, notamment des plantes exotiques comme le concombre citron ou le kiwano, qui donne des fruits oranges à la chair verte », indiquent Jérôme et Céline Denécheau.

S’appuyer sur la nature avec la protection biologique intégrée

L’exploitation n’utilise aucun produit phytosanitaire. « La nature est bien faite, on l’accompagne pour lutter contre les ravageurs. Contre les pucerons, nous aidons le petit insecte prédateur encarsia à s’installer dans nos cultures, tout comme la coccinelle qui lorsqu’elle est au stade de larve peut engloutir plus de pucerons », précisent Jérôme et Céline Denécheau.

D’autres insectes utiles peuplent l’exploitation, comme la chrysope aux ailes typiquement transparentes qui lutte contre les acariens, chenilles et autres larves. Les bourdons prennent le relais des abeilles pour la pollinisation, lorsque les températures sont basses en début de saison.

Jérôme et Céline Denécheau comptent sur les différents mécanismes de la nature pour protéger leurs cultures, comme l’association des œillets d’Inde avec les tomates, afin qu’ils dégagent une odeur forte contre les « nématodes », les vers parasites des racines.

  • Dans les serres, les visiteurs viennent choisir les plants de fleurs, de légumes et les aromates pour agrémenter leur jardin.

    Cheick Saidou / agriculture.gouv.fr

  • Les visiteurs viennent eux-mêmes récolter les fraises dans les jardins suspendus.

    Cheick Saidou / agriculture.gouv.fr

  • Sous les jardins suspendus de fraisiers, les oies désherbent les plantes invasives.

    Cheick Saidou / agriculture.gouv.fr

  • L’exploitation Horti-passion offre un large choix de végétaux d’ornement, notamment des plantes tropicales.

    Cheick Saidou / agriculture.gouv.fr

Fonte/Source: https://agriculture.gouv.fr/vente-directe-et-cueillette-libre-lexploitation-horti-passion-propose-un-large-choix-de-fruits