15 Dicembre 2018
Agenparl
Home » Troisième atelier de réparation Repair café de Polytechnique : un grand pied de nez à la culture jetable
Agenparl French Scienza e Tecnologia

Troisième atelier de réparation Repair café de Polytechnique : un grand pied de nez à la culture jetable

(AGENPARL) – Montréal gio 08 novembre 2018 Le concept international du Repair café se veut un pied de nez à la culture jetable. L’objectif est de démontrer à quel point il peut être simple et économique de remettre un objet en bon état. À Polytechnique Montréal, l’événement a été initié et organisé par le Bureau du développement durable et le PolyFab Normand Brais.

Une rencontre avec le public

Une brigade de réparateurs de Polytechnique, dont des étudiants, des diplômés, des employés et des professeurs de divers départements, accompagnés de bénévoles en informatique d’Insertech Angus, de spécialistes en mode responsable d’Ethik-BGC et de mécaniciens de Biciklo étaient sur place pour mettre au profit d’autrui leurs habiletés.

La rencontre a donné lieu à des moments privilégiés d’échanges de connaissances, entre citoyens et experts. En ouvrant ainsi ses portes, Polytechnique continue de tisser des liens avec la collectivité, une responsabilité et un privilège qui viennent avec sa mission d’enseignement et de recherche.

Une centaine d’objets soumis à l’exercice

Sur la table d’opération, de nombreux articles ont repris vie. Une participant est reparti avec un extracteur à jus répondant de nouveau aux commandes. Une autre a vu son jeu de lumières de Noël, qui ne s’allumait plus, briller comme avant. L’activité a même reçu la visite de Francine Grimaldi, grande personnalité de la radio. Celle-ci s’est présentée avec un malaxeur ayant besoin d’amour et d’un peu de génie. Grâce au savoir-faire du bénévole-réparateur avec qui celle-ci était jumelée, son malaxeur peut désormais poursuivre ses fonctions. On reconnaît là l’esprit de battante caractéristique de Mme Grimaldi.

Car, mentionnons-le : les visiteurs s’étant rendus à Polytechnique un mercredi soir, objet défectueux sous le bras, ont fait un choix tout à leur honneur. Dans une optique de lutte au gaspillage, ils ont opté pour la réparation, plutôt que de jeter et d’acheter du neuf. Ce geste s’inscrit tout à fait dans les principes de développement durable que promeut Polytechnique.

La recette du succès? Le génie de Poly… et les équipements du PolyFab Normand Brais!

Le succès de cette activité repose en majeure partie sur l’implication enthousiaste des bénévoles-réparateurs, lesquels plongent dans l’expérience sans connaître à l’avance les cas qu’ils auront à résoudre. Pour ouvrir et manipuler avec efficacité chaque objet brisé, et ainsi optimiser les chances de succès, ceux-ci peuvent compter sur les outils du PolyFab. L’atelier avait en effet migré une partie de ses équipements – postes de soudure, outils à main et appareillages multiples – dans l’enceinte de l’Atrium Lorne-M.-Trottier et, l’instant de cette soirée, avait transformé sa mission de fabrication en une mission de réparation.

D’ordinaire, le PolyFab est un lieu tourné vers la conception, ouvert à toute la communauté. Avec le même esprit communautaire qui entoure le Repair café, l’endroit permet l’échange d’idées, de pratiques et de savoir-faire. Il dispose de plusieurs outils et technologies accessibles en libre-service, notamment en impression 3D, en découpage laser, en fraisage CNC, en montage électronique et en programmation.

Une prochaine édition du Repair café est prévue à l’hiver. Quant au PolyFab Normand Brais, il est ouvert à l’année!

En savoir plus

Site du Bureau du développement durable de Polytechnique Montréal

Related posts

Preparing for the worst – is Sweden ready? 

Ugo Giano

Communication Haïti-2018-09-10 18:12

Redazione Redazione

NGA-2018-09-14 16:30

Redazione Redazione

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More